Jusqu'à la fin du XIXe siècle, les quelques rares voyageurs occidentaux venus en Libye pouvaient y contempler des ruines mystérieuses émergeant des sables du désert. En 1911, alors que le pays est devenu colonie italienne, les archéologues transalpins reconstituent les grandes métropoles antiques de Cyrène, Ptolémaïs, Leptis Magna, Sabratha..., remontant pierre par pierre les monuments les plus emblématiques. Ces travaux pionniers, poursuivis par les Libyens après l'indépendance du pays, en 1951, ont permis de mieux connaître l'histoire de cette terre d'Afrique, entre Sahara et Méditerranée. Au VIIe siècle avant J.-C., les Grecs implantent en Cyrénaïque, non loin de l'Égypte, une colonie puissante, bientôt célèbre pour ses athlètes, ses chevaux et la beauté de ses temples. Mille kilomètres à l'ouest, en Tripolitaine, des comptoirs commerciaux, fondés par Carthage, voient leur physionomie
radicalement transformée à l'époque romaine. Ainsi, au IIIe siècle, l'empereur Septime Sévère fait de Leptis Magna, sa ville natale, une Rome des sables. Claude Sintes retrace la redécouverte d'un patrimoine archéologique largement méconnu et éclaire l'importance de la Libye dans la civilisation gréco-romaine.

La Libye antique

SKU : 9782070302079
15,50€Prix
  • Claude Sintes

  • Poche: 128 pages

    Editeur : Découvertes Gallimard (28 octobre 2004)

    Collection : Découvertes Gallimard

    Langue : Français

    ISBN-10: 2070302075

    ISBN-13: 978-2070302079

© 2017 Utopiran Naakojaa

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • White Instagram Icon