© 2017 Utopiran Naakojaa

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • White Instagram Icon

C'est au début du XIXe siècle qu'apparut en Iran la peinture murale naïve. En fait, sans l'astuce des propriétaires de café et de maison de thé, la peinture murale n'aurait probablement jamais quitté les palais. Mais pour captiver leurs consommateurs éventuel, ces commerçants décidèrent de leur raconter, en mots et en images, les histoires légendaire de la tradition persane. Les conteurs s'associèrent donc aux peintres. Comme les bandes dessinées, comme au temps du cinéma muet, mais avec quelques décennies d'avance, ils inventèrent un art mouvant est riche.

Les peintres populairs de la legende persane

€12.90Prix