© 2017 Utopiran Naakojaa

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • White Instagram Icon

En persan «mille maisons» désigne le labyrinthe, cette étendue où issue et impasse se confondent ; le temps s'arrête, l'obscurité et la terreur s'installent. Et la moindre tache blanche évoque le soleil. Au temps des dictatures, Kaboul et l'Afghanistan tout entier n'étaient-ils pas cette étendue, ce labyrinthe ? Cinq personnages pris dans la nasse essaient d'échapper à la terreur par l'ivresse ou la folie, par la mort, par l'amour.

Revue de presse

Déjà, avec Terre et Cendres, son premier roman (éd. P.O.L., 2000), Atiq Rahimi, réfugié afghan vivant à Paris, disait la guerre et la souffrance, toutes les guerres, toutes les souffrances. Il nommait la mort, toutes les morts, physique, intellectuelle, affective. Et ses mots chantaient, doux à l'infini. Ici, avec ce second texte, Les Mille Maisons du rêve et de la terreur, l'écrivain poursuit sa quête de poésie, entre réalités et allégories. Sa prose est cris et violences, bonté et beauté. Elle court, s'empresse, hallucinée, incantatoire. Puis, respire, s'apaise, généreuse, sensuelle.
Atiq Rahimi parle par ses silences, ses pudeurs : « Ma voix fond dans ma gorge et se déverse dans mes yeux. » Atiq Rahimi pleure. Et ses larmes sont d'or. --Martine Laval -- Télérama

Les Mille Maisons du rêve et de la terreur

UGS : 9782867448751
€18.00Prix
  • Atiq Rahimi

    Sabrina Nouri (Traduction)

  • Broché: 201 pages

    Editeur : P.O.L. (11 mars 2002)

    Collection : Fiction

    Langue : Français

    ISBN-10: 2867448751

    ISBN-13: 978-2867448751