© 2017 Utopiran Naakojaa

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • White Instagram Icon

Le mythe de l'islamisation
La peur de l'" islamisation " déborde aujourd'hui le cadre de l'islamophobie ordinaire et les rangs de l'extrême droite au point d'envahir l'espace public.
Cet essai salutaire montre que la crainte d'une marée musulmane prête à submerger numériquement et culturellement l'Europe par la natalité, l'immigration et la conversion relève du fantasme. Quant au regain de ferveur spirituelle et au renouveau identitaire des musulmans, ils n'ont pas la signification conquérante ni même politique que suggère leur amalgame avec la radicalisation terroriste.
Cette réfutation en règle interroge enfin l'obsession collective que recèle le mythe de l'islamisation : pourquoi l'Europe et la France en particulier ont-elles tant besoin de l'" ennemi musulman " ?
Raphaël Liogier
Sociologue du religieux et philosophe, il est professeur à Sciences Po Aix-en-Provence et, à Paris, au Collège international de philosophie. Il a notamment publié Souci de soi, conscience du monde (Armand Colin, 2012) et La guerre des civilisations n'aura pas lieu (CNRS Éditions, 2016).

Le Mythe de l'islamisation. Essai sur une obsession collective

UGS : 9782757857175
€7.80Prix
  • Raphael Liogier

  • Poche: 224 pages

    Editeur : Points (7 janvier 2016)

    Collection : POINTS ESSAI

    Langue : Français

    ISBN-10: 2757857177

    ISBN-13: 978-2757857175