© 2017 Utopiran Naakojaa

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • White Instagram Icon

Ce recueil de cinq récits qui s'emboîtent comme des poupées russes, et dont le narrateur unique est un étudiant exilé, bibliothécaire et philosophe, repose sur le postulat suivant, tiré de Leibniz : Dieu ayant créé le meilleur parmi tous les mondes possibles, l'homme doit-il utiliser sa liberté pour faire le même choix – s'enfermer dans le réel –, ou bien peut-il, sans transgresser la loi divine, explorer les autres mondes? 
Autrement dit, peut-il se dédoubler, se dissocier en un être de désir et un être de résignation, modifier la trajectoire de sa vie, cultiver l'utopie d'une autre perfection. 
Les récits de Pavel – lui-même exilé roumain, et professeur à l'université d'Ottawa – sont d'autant plus accessibles, malgré leur souci malicieux, borgésien, d'érudition, qu'ils empruntent la forme classique du conte philosophique. Et ils sont d'autant plus modernes, inquiétants, qu'à travers les thèmes contemporains – contestation de Mai 68, recherches pétrolières, grèves à Milan, rébellions africaines... –, ils illustrent admirablement la quasi-impossibilité pour nous tous d'établir notre véritable identité : dansquel monde sommes-nous, en effet?

 

Biographie de l'auteur

Thomas Pavel, né le 4 avril 1941 à Bucarest, est un universitaire des États-Unis spécialiste de la littérature française.

Après une maîtrise à l'université de Bucarest, Thomas Pavel soutient une thèse à l'École des hautes études en sciences sociales en 1971 sur les tragédies de Corneille. Il enseigne ensuite au Canada, à l'Université d'Ottawa de 1973 à 1981, puis à l'Université du Québec à Montréal de 1981 à 1986. Entre 1990 à 1998, il enseigne la littérature comparée à l'Université de Princeton. Depuis 1998, il enseigne à l'Université de Chicago. En 2005-2006, il a assuré un cours au Collège de France sur le thème « Comment écouter la littérature ».

Il a critiqué les prétentions de structuralistes comme Roman Jakobson ou Roland Barthes à expliquer la littérature uniquement par le biais de la linguistique (Le Mirage linguistique et De Barthes à Balzac, qui revient sur S/Z). Mais Pavel est surtout connu pour son emploi de la théorie philosophique des mondes possibles pour étudier les univers de fiction. Il a ainsi contribué à lancer des questionnements sur les rapports entre les univers fictionnels et les univers de référence, sur l'ontologie des personnages et sur la valeur de vérité de la fiction.

Le miroir persan

€8.20Prix
  • Thomas Pavel

  • Poche: 144 pages

    Editeur : Denoël (17 mai 1978)

    Langue : Français

    ISBN-10: 2207224708

    ISBN-13: 978-2207224700

    Dimensions du produit: 20,5 x 14 x 1 cm