© 2017 Utopiran Naakojaa

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • White Instagram Icon

Le soufisme s'impose comme un phénomène mystique et religieux très complexe et diversifié depuis les origines de l'islam jusqu'à nos jours, où il subit, comme le Bouddhisme Zen et le Yoga asiatique, le gauchissement médiatique des philosophies syncrétistes du New Age. Les traditions de sagesse authentiques sont difficiles à préserver dans un monde soumis au «Règne de la quantité» (René Guenon).
Pour beaucoup d'occidentaux, la vraie spiritualité musulmane se ramène à quelques grands noms comme Jalaloddin Rûmî (1207-1273), Ibn Arabî (1165-1240), Sohravardî (1191) ou le célèbre poète Hallâj (922). Mais n'oublions pas que ces penseurs extraordinaires, fort différents par leur doctrine personnelle et leur milieu d'origine, n'ont de commun que leur appartenance à la voie intérieure de l'islam, qu'on désigne par soufisme (tasawwuf). Ceux-ci étaient pratiquement inconnus du grand public, voici moins d'un siècle, avant les travaux et les traductions des meilleurs savants orientalistes.

Pour se former une vision d'ensemble équilibrée de l'histoire du soufisme, une centaine d'auteurs seraient à découvrir, étudier et traduire. Seule une anthologie comparable à la Patrologie chrétienne ou tout au moins à la Philocalie des Pères neptiques permettrait d'apprécier la richesse de la littérature mystique musulmane.

Ecrits des Maîtres soufis : Tome 1, Trois traités de Najm Kubrâ

UGS : 9782845900967
€17.00Prix
  • Stéphane Ruspoli

  • Broché: 174 pages

    Editeur : Arfuyen (5 octobre 2006)

    Collection : Les carnets spirituels

    Langue : Français

    ISBN-10: 2845900961

    ISBN-13: 978-2845900967

    Dimensions du produit: 18,5 x 1,3 x 12 cm